Control Cockpit : le superviseur des commandes 2.0

10 Mar 2021

Avec des marges de plus en plus serrées, il est important que chaque aspect du flux de travail fonctionne à 100 % sans problème. Savez-vous où se situe souvent la différence entre une commande rentable ou déficitaire ? A l'entrée du travail, l'entrée d'une commande dans le flux de travail. Chaque superviseur de commande dans une entreprise de production d'imprimés sait que c'est là que les choses tournent souvent mal. Mais comment cela peut-il être le cas ? Nous énumérons un certain nombre de raisons pour lesquelles vous perdez régulièrement du temps et donc de l'argent :

1. Les projets incomplets sont (encore) mis en production

Une brochure dont la couverture est encore à faire, un stand d'exposition dont certains murs manquent, des versions linguistiques qui doivent encore être finalisées, etc. Le prépresse et la production sont prêtes et l'espace est maintenant prévu. Alors, que faisons-nous maintenant ? C'est une méthode de travail défendable pour éviter les arrêts de production, mais elle entraîne souvent des erreurs ou un travail de coordination inutile par la suite. Et nous n'avons même pas encore parlé de changements de dernière minute ...

 

2. Qu'est-ce que c'est où ... ?

Il arrive que la communication entre le client et le gestionnaire de la commande soit défaillante. Lors de la livraison des fichiers souhaités, par exemple. Ont-ils le format et/ou les pages convenus ? Ont-ils les dpi souhaités, ... ?

De nombreux gestionnaires de commandes doivent jongler avec des informations qui se trouvent à différents endroits dans l'administration. Il en résulte une perte de temps dans la recherche et une augmentation considérable des marges d'erreur : mauvais tirages, mauvais supports, ... et donc des coûts inutiles. Parce qu'avec un délai à respecter, la gestion structurée des fichiers est une nécessité absolue !

control-cockpit

 

Nous avons pris ces frustrations à cœur et avons introduit le Control Cockpit

Le Control Cockpit permet d'assurer un meilleur lien entre l'administration et les parties  prépresse ou production. C'est l'outil de contrôle ultime, qui transforme la personne qui le contrôle en une sorte de "superviseur de la commande 2.0", pour ainsi dire.

Tout commence par la création d'une commande. Une fois que le travail est en MultiPress, un "dialogue" avec le client commence. Le client gère la commande et les fichiers dans un environnement "sécurisé". Le "superviseur de la commande 2.0" répond depuis le Control Cockpit et évalue de manière entièrement centralisée si la commande est prête à être produite.

À partir de là, le superviseur de la commande effectue toutes les vérifications jusqu'à ce que - littéralement ! - tous les voyants de contrôle passent du rouge au vert. Enfin, le travail est envoyé à la production, de sorte que le prépresse, la production et éventuellement le service de finition reçoivent les informations précises et complètes dont ils ont besoin pour démarrer et contrôler le travail.

 

Conclusion

Le Control Cockpit automatise et déplace la détection des problèmes de la soumission du dossier à l'administration dans la partie préparatoire du processus de production. Cela permet d'éviter les problèmes dans la planification et l'exécution des travaux d'impression, et donc d'éviter des coûts inutiles pour vous ou vos clients.

En outre, l'interface du Control cockpit est conçue de manière à ce que vous puissiez voir d'un seul coup d'œil quelles facettes d'un travail sont terminées et lesquelles ne le sont pas.

Vous voulez voir comment fonctionne le Control Cockpit de MultiPress ? Regardez la vidéo ici.

Vous souhaitez voir le Control Cockpit en action et découvrir comment vous aussi pouvez devenir un "superviseur de commande 2.0" ? Alors demandez la démo gratuite dès aujourd'hui !

Découvrez le Control Cockpit en direct